rencontre par visio conférence le 26 juin 2021 de 10h à 12h

Aux membres et sympathisants du CEDEP :  

Chers Amis,

Cela fait bien longtemps que nous ne nous sommes rencontrés en raison de la longue hibernation dans laquelle nous a plongé la pandémie et ses restrictions….

Comme beaucoup d’entre vous le savent, le CEDEP est endeuillé par le décès de deux compagnons de route de longue date et membres particulièrement actifs qui nous ont quittés récemment.

Alain Chabert et Charles Burquel resteront très présents dans la mémoire du CEDEP. Ils vont beaucoup nous manquer.

Ils étaient l’un et l’autre très impliqués dans la préparation du séminaire que nous envisagions de tenir à Bruxelles en mai 2020, le programme était déjà bien avancé lorsque nous nous étions rencontrés en février 2020 avant que le confinement ne s’impose.

Nous avions intitulé ce séminaire, de façon peut-être prémonitoire, « un monde qui bascule ».

Voici quelques extraits de l’argument que nous avions commencé à élaborer :

« Quels sont les effets sur le sujet d’un monde qui bascule : sujet de la psychiatrie, du droit, de l’enfant comme sujet?

Derrière les « mots usés », dans le débat politique, quelle est l’usure des objets sémiologiques réels ? Donc non plus les mots mais ce qu’on imagine collectivement à travers ces mots….  Comment penser l’avenir ?  A quoi nous renvoient maintenant des termes comme fascisme ou  démocratie ?

Penser – ou ressentir – que notre monde « bascule » suggère un sentiment de perte de maîtrise, de crainte du surgissement de l’inconnu, d’une précipitation soudaine, radicale, chaotique et vraisemblablement irréversible. Cette option qui a toute sa pertinence, ne permet cependant pas de poser la question de la transition d’un monde à l’autre et de l’impact d’une telle transition sur les « usagers » en santé mentale ainsi que sur la clinique dans son articulation avec le politique. »

Alain et Charles voulaient que ce séminaire se tienne.

Beaucoup d’entre nous souhaitent que les activités du CEDEP reprennent pour continuer à disposer de cet espace de réflexion militante qui nous réunit. Il me semble aussi important de réfléchir à la meilleure façon de rendre hommage  à nos deux amis.

Je vous propose d’en discuter en visioconférence SAMEDI 26 JUIN DE 10H à 12H .

J’enverrai un lien ZOOM à ceux d’entre vous qui sont intéressé et disponibles.

Merci donc de m’adresser un message (bruno.gravier@unil.ch) avec l’adresse mail à laquelle vous souhaitez que j’envoie le lien Zoom  si vous souhaitez participer.

N’hésitez pas à faire suivre ce message à celles et ceux que j’aurais pu oublier.

En espérant de nombreuses réponses….

Avec toute mon amitié

Bruno

Laisser un commentaire