Le syndicat de la magistrature

Le syndicat de la magistrature a été fondé le 8 juin 1968 . Il représente environ 30 % des magistrats. Ses instances dirigeantes sont constituées d’un bureau composé de 6 membres élus au sein du conseil national qui en compte 16 désignés par le Congrès. Des délégués régionaux participent également au conseil national avec voix délibérative, sauf pour la désignation des membres du bureau.

Selon ses statuts le Syndicat de la magistrature a pour objet de 

  • veiller à ce que l’autorité judiciaire puisse exercer sa mission en toute indépendance ;
  • étudier et de promouvoir toutes les réformes nécessaires concernant l’organisation et le fonctionnement de la justice, ainsi que le recrutement, la formation et la carrière des magistrats ;
  • défendre les intérêts professionnels des membres du corps judiciaire ;
  • informer ses membres sur les plans professionnels et syndicaux ;
  • veiller à la défense de la liberté et des principes démocratiques ;

Le syndicat de la magistrature milite pour :

  • une justice indépendante afin de permettre une justice égale pour tous 
  • un procès équitable pour tous
  • éviter l’impunité des puissants notamment en matière de délinquance économique et financière 
  • permettre aux magistrats de jouer pleinement leur rôle constitutionnel de gardien des libertés individuelles à l’abri des pressions médiatiques et politiques 
  • combattre le déséquilibre entre les pouvoirs de police et de justice afin de préserver l’indépendance des magistrats et permettre un contrôle réel sur les services de police.

http://www.syndicat-magistrature.org/