Séminaire Namur 2001

Programme

Samedi 2 juin au matin

  • Une première partie visera à repositionner la question de l’éthique et à proposer une réflexion sur tout ce qui fonde la démarche éthique.

Avec la participation de Jacques GASSER (Vaud / CH) et de Frans KOENRAADT (Nl), Bernard DORAY (F) …

  • La deuxième partie abordera la question  de la citoyenneté à travers la problématique des droits de la personne, les notions de citoyen actif et la définition de nouveaux droits et de nouvelles lois. L’objectif de cette partie du séminaire sera de réfléchir sur la manière dont se fait l’accès à ces nouveaux droits : médiation, information, mouvements associatifs, etc.

Avec la participation de Maria MITROSSILI (G), Bob COOLS (Cabinet Fédéral/B), Claude DEUTSCH et Martine DUTOIT-SOLA (Advocacy-F), Jacques DE WAEGENAER (lwsm/B), …

  • La troisième partie abordera plus particulièrement des questions de santé publique, sous l’angle du droit à la santé dans les politiques aujourd’hui. La discussion des différentes diversités nationales et des éventuelles démarches d’harmonisation européennes devrait s’organiser autour de la question des logiques assurancielles et des logiques de solidarité.

Avec la participation de Jean Jacques LOTTIN (Lille / F), Thérèse KRUMMENACHER (Les sans voix – CH), Geneviève MONNOYE (lwsm/B), Nelly GUILLAUME (DGASS/B) …

  • Une quatrième partie, à partir de la thématique concernant l’exclusion sociale essaiera d’aborder la place de l’individu social dans le réel de la société post-moderne. Ce sera l’occasion d’essayer de recentrer le débat sur la question de l’exclusion et de l’inclusion et sur le positionnement militant par rapport à la pauvreté et à la précarité. Dans cette partie du séminaire seront aussi abordées les questions d’acculturation et de déculturation.

Avec la participation de Jean Pierre MARTIN (Paris/F), Paul JACQUES (lwsm/B), Luigi LEONORI (SMES/Europe), …

  • Enfin, la synthèse du séminaire essaiera de conduire à des propositions au sujet des enjeux politiques actuels et des positions éthiques que nous souhaitons développer et défendre à l’avenir.

Coordination : Bruno GRAVIER (Vaud /CH) et Claude LOUZOUN (Paris / F)