Séminaire Blankenberge 1997

Séminaire CEDEP 2007

L’évolution des démocraties européennes est préoccupante pour les hommes de progrès. L’ère est à la marchandisation de la santé, à la volonté de démantèlement de l’Etat social, à l’arrogance scientiste, à un biopouvoir extensif et intruseur compagnon d’un néolibéralisme triomphant. Les politiques sécuritaires ne cessent d’aggraver contrôle social et police sanitaire. En confrontationet en contraste, l’existence de transformations dans le champ de la psychiatrie et de pratiques alternatives fortes, les avancées des mouvements pour les droits, la figure de l’usager, les progressions dans le droit, ont transformé le champ de la santé mentale et interpellent la démocratie.

Janvier 2007 : L’Union Européenne compte 27 pays. La Roumanie est un des derniers pays admis. La Ligue Roumaine pour la Santé Mentale inscrit son action depuis sa fondation dans le cadre européen de la santé mentale. CEDEP et Ligue Roumaine pour la Santé Mentale sont partenaires depuis 15 ans. Il était dès lors fort naturel qu’une thématique aussi essentielle que « Démocratie et Santé Mentale » soit traitée à Bucarest cette année.

La participation de représentants de nombreux nouveaux pays permettra de confronter les expériences des 15 anciens aux questions et attentes des 12 nouveaux. L’issue des débats pourrait être une charte de santé mentale qui lie les combats de tous.

Comme à l’accoutumée, sont sollicités pour une réflexion transnationale des professionnels de la psychiatrie et de la santé mentale, des usagers, des juristes et magistrats, des sociologues, des philosophes, des élus politiques, …