I.M. Alain Chabert

Cher Amis,

Le CEDEP a l’infinie tristesse de vous faire part du décès de notre ami Alain, survenu hier après une longue maladie qui s’est brutalement aggravée ces dernière semaines….

Alain était un membre de la première heure du CEDEP, infatigable militant,  d’un engagement sans faille, notamment à l’Union Syndicale de la Psychiatre et dans bien d’autres lieux, pour une psychiatrie désaliéniste et à l’écoute de la souffrance psychique. Combattant toutes les exclusions et les injustices, il répondait toujours présent.

Il a participé activement  à la plupart de nos séminaires, toujours prêt à s’impliquer dans leur organisation et à mobiliser son carnet d’adresse pour nous faire partager ses expériences et ses rencontres.

Il va terriblement nous manquer.

Nous avions commencé, avec lui et un petit groupe d’amis persuadés que le CEDEP a encore de belles rencontres à vivre, à préparer activement, fin 2019 et début 2020,   un prochain séminaire à Bruxelles que nous avions intitulé de manière prémonitoire « un monde qui bascule… »…

Puis est venue la pandémie et la maladie d’Alain qui nous ont conduit à suspendre nos rencontres dans l’attente de jours meilleurs. Nous verrons comment continuer. Je sais qu’il l’aurait souhaité.

Passionné de montagne et d’escalade, il soutenait activement un village népalais où Claire et lui se rendaient chaque année pour faire des treks dont ils revenaient avec toujours les mêmes étoiles dans les yeux.

Brillant systémicien, il a pu écrire ces derniers mois un livre nous parlant de sa pratique et de sa réflexion et qui sera prochainement publié de même qu’il a pu publier dans l’urgence de la maladie un livre autour de sa passion du jazz.

Nous pensons bien à Claire et à la famille d’Alain.

il y a un site où l’on peut mettre des messages. Cliquez ici

Alain avait publié en octobre dernier un roman qui parle de Jazz  et de New York que vous pourrez trouver à l’adresse suivante

Laisser un commentaire